Les Types d'Incendies

Leurs origines sont liées à l’activité humaine à 99% ou à la foudre 1% (en Méditerranée)

  • Départs involontaires majoritaires (jet de cigarette, chantier, passage de trains, barbecue, jeux d’enfants, brûlage...)
  • Les départs volontaires : intérêts économiques, voitures volées et brûlées.
  • Les propagations sont différentes suivant la végétation, les conditions météorologiques, la sécheresse.

 

La surveillance est une mission difficile.

Il peut se passer des heures, des jours sans aucun évènement notable.

La routine s’installe et la vigilance peut baisser. Toutefois, plusieurs départs de feu peuvent se produire en quelques minutes et vous devrez être prêts à les signaler avec précision et rapidité.

 

Quelques pièges repère de fumées suspectes

  • Les carrières : la poussière dégagée par celles-ci peut être confondues avec de la fumée.
  • Les « feux de patates » : également de la poussière dégagés par des tracteurs roulant dans des champs
  • Les entrées maritimes : des nuages se formant en mer et remontant dans les massifs montagneux côtiers.
  • Les asperseurs : Brumisateurs d’eau allumés quand le risque d’incendie est très élevé, des fumeroles se dégagent de la forêt, il ne s’agit que d’eau.

Dans le doute, mieux vaut signaler une « fumée piège » au PC qui avisera ensuite avec le chef PC et le coordinateur mission si il est nécessaire de contacter les pompiers.

image-1589275968937.png