La Carte DFCI

Les cartes DFCI sont en réalité une superposition de deux cartes :

  • Une de l’IGN (Institut Géographique National)
  • Une surcharge DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies)

 

Détails IGN

L’échelle :

C’est le rapport entre la longueur sur la carte et celle sur le terrain. Les cartes que vous utilisez sont au 1/25000ème. 1 cm sur la carte représente donc 250 m sur le terrain. Montrer la différence entre les Routes départementales et les pistes DFCI qui sont d’une couleur plus vive.

Les courbes de niveaux :

Elles sont représentées par un trait n de couleur bistre, plutôt orangé ou rosé.

  • Une courbe de niveau relie tous les points de même
  • L’altitude est annotée sur certaines courbes en
  • Les altitudes renseignées en noir sont des points de côtés (sommets, points ..).
  • Le sens de la pente est renseigné par les chiffres en
  • Le sommet des chiffres indique le
  • L’écart entre 2 courbes est de 10 m de dénivelé. Tous les 50 m, les courbes sont plus épaisses pour des raisons
  • Plus les courbes de niveau sont proches les unes des autres plus la pente sera raide, (Plus les courbes de niveau seront espacées, plus le terrain sera plat).

Les courbes de niveau permettent de déterminer l’altitude.

Le PC pourra ainsi analyser les informations données, notamment la possibilité pour une vigie ou une patrouille de déclarer voir la base d’une fumée si celle-ci est masquée par un relief.

 

La surcharge DFCI

  • Ne servirait pas à grand-chose si elles n’étaient pas superposées à des cartes de l’IGN. Aussi parle- t-on de « surcharge DFCI ».
  • La France est découpée en carrés désignés par AA00A0. Ces carrés sont eux même découpés en secteurs non représentés pour des raisons de visibilité.
  • Ce système tend à se généraliser dans tout le pays par les pompiers, aujourd’hui il est parfois utilisé pour les interventions en campagne.
  • Les coordonnées doivent être complètes. On n’utilise jamais seulement le carré mais on précise toujours le secteur.
  • On énoncera de la sorte : KD40F4 « point 1 ».

 

La légende

C’est la liste et la signification des symboles utilisés pour représenter des objets sur la carte. Les objets décrits dans la légende sont classés par thèmes. Tout symbole ou graphisme de la carte est renseigné dans la légende.

Piste DFCI principales :

Elles sont construites pour permettre aux pompiers de se rapprocher au plus près des feux, vous les emprunterez en Elles sont aussi utilisées par nos partenaires et par certains riverains habitant dans le massif.

L’accès à ces pistes est réglementé. Des barrières viennent en limiter l’accès.

Vous devrez au cours de votre mission en vérifier l’état, les fermer si elles sont ouvertes et veiller à l’accessibilité des entrées.

Il faudra communiquer au PC par radio les barrières DFCI ouverte avant de les fermer.

Les lignes à haute tension :

Il est important de les connaitre et de les signaler dans le cas d’une proximité avec un feu afin d’éviter tout incident lors des interventions aériennes.

Les citernes :

Elles sont des réserves d’eau, la plupart du temps enterrées.

Elles ont une capacité de 30, 60 ou 100 tonnes généralement et doivent être mentionnées lors d’une signalisation d’un incendie ou pour préciser une localisation.

Elles servent de point de repère lors de vos patrouilles. Il en est de même pour les poteaux d’incendie, reliés directement au réseau d’eau.